Mon histoire

Je suis née en Normandie en 1982. J'habite à Montmartre. Passionnée par la mode depuis mon plus jeune âge, je décide en 2005 de tenter ma chance à Paris et deviens stagiaire presse chez 1.2.3. La même année, je rentre à l'IFM (Institut Français de la Mode) et décide de travailler pour des marques dont je partage les valeurs et les créations. Je deviens Visual Merchandiser chez Chloé dont les couleurs pastels et les formes évanescentes m'inspirent. Je découvre la perfection des finitions et les détails sublimes. Le design mobilier rentre alors dans ma vie et je commence à concevoir des meubles pour le showroom. L'année suivante, j'arrive chez A.P.C. dont j'adore la philosophie de vie et de marque, anti-marketing, anti-facilité, ses collections sont fonctionnelles, confortables et intemporelles. Je travaille avec des bouts de ficelle et découvre la vie d'une structure à taille humaine. 

Je suis les cabanes dans les arbres l'été, les couleurs de Bali, le club dorothée, les poupées Barbie Benetton, le bleu de Santorin, le jaune de la vallée de la mort, le rose des fraises Tagada. Je rêve d'un réveil au son des cigales, d'un tableau de H. Craig Hanna, des joues roses de mes bébés, de battre ma soeur au tennis....J'ai dans les yeux, les photographies de mon grand-père, les voyages lointains, l'île de mon père & Paris au quotidien.

Suivez-moi sur Instagram et Pinterest

Je crée lab. en 2010 et commence mes collections en rachetant les surplus de tissus A.P.C. Ce qui m'inspire : les carreaux, les rayures, les couleurs, les beaux tissus, doux et confortables. Une décoration du quotidien, utile et simple. Les couleurs sont gaies et douces comme un rayon de soleil dans la maison. J'aime l'idée de faire de la mode pour la maison, d'inviter à changer de coussin comme on change de chemise, pour pouvoir refléter ses envies et son humeur. Je dessine aussi des meubles dans un esprit scandinave et 50th. Passionnée par Charlotte Perriand, Eames, Finn Juhl ou encore Hella Jongerius, je créé des meubles compact et multifonction pour optimiser au mieux les petites surfaces citadines.

La fabrication française est venue comme un évidence. J'avais effectué un stage d'observation dans une usine qui m'avait beaucoup marquée et j'ai tout de suite tenté de les joindre pour leur proposer de fabriquer mes collections. Malheureusement, l'usine avait fermé et cela a redoublé ma volonté de faire travailler celles qui avaient "survécu".

Quatre ans et deux bébés plus tard, lab. travaille avec un atelier à Paris et une usine à Cambrai qui fabriquent environ 300 articles par mois pour nous et j'en suis très fière. 

Nous avons aussi ouvert notre boutique-appartement dans le 9ème arrondissement au 10 rue ND de lorette.